Les huiles essentielles sont connues pour leurs nombreuses vertus thérapeutiques et cosmétiques. Mais beaucoup ignorent qu’elles peuvent être de véritables alliées au quotidien comme pour parfumer votre intérieur naturellement ou pour vous accompagner dans votre ménage de printemps. Ici nous vous donnons quelques précisions sur ce liquide rempli de multiples bienfaits : le procédé de fabrication, les bienfaits et leurs utilisations chez C&V.

1. Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle est un extrait liquide odorant très concentré obtenu par distillation c’est à dire par entrainement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organes de plantes, comme les fleurs, les feuilles, les écorces… La méthode est différente pour les agrumes. C’est une technique de pression à froid qui consiste à faire éclater les « vésicules » situées à la superficie de l’écorce des fruits. Ce sont elles qui contiennent l’huile essentielle.

Zoom sur la distillation des huiles essentielles :

Etape 1 : dans un premier temps de l’eau est mise dans le fond de l’alambic. Celle-ci est chauffée par une source de chaleur pour se transformer en vapeur. La partie de la plante à distiller est disposée sur un panier percé au-dessus de l’eau. Les vapeurs traversent le lit de plantes à distiller et se chargent de toutes les essences du végétal.

Etape 2 : les vapeurs remontent en haut de l’alambic, passent par le col de cygne et traversent le serpentin. Il est constamment refroidi par de l’eau froide pour qu’au passage des vapeurs, elles diminuent en température. Ainsi elles se condensent et reviennent à l’état liquide.

Etape 3 : à la sortie du serpentin, le liquide est recueilli dans un vase florentin. Une phase de décantation commence. L’huile essentielle, plus légère que l’eau et non miscible avec elle, se sépare de l’eau de distillation et remonte à la surface.

Deux liquides sont finalement obtenus :

  • L’huile essentielle
  • L’eau de distillation, aussi appelée hydrolat. Elle contient également des molécules aromatiques mais en concentration plus faible.

Selon la plante, le rendement est variable. Par exemple en distillant 50 kg de plantes fraîches, on obtient 500 g d’huile essentielle de lavande tandis qu’on a seulement 3 g d’huile essentielle de mélisse. C’est pour ces raisons que leur prix est élevé et qu’il peut varier dans de proportions importantes en fonction du rendement de la plante. Vous comprenez donc que les huiles essentielles sont des liquides très précieux.

2. Comment les utiliser ?

Les huiles essentielles sont les alliées de la santé naturelle. Elles aident à lutter contre certains maux : soulager un mal de tête, apaiser une toux ou une crise d’angoisse, lutter contre les troubles du sommeil…

Par exemple, l’huile essentielle de lavande a des propriétés calmantes, sédatives, relaxantes, apaisantes et antiseptiques. Avant de vous coucher, vaporisez-en sur votre oreiller pour un sommeil plus paisible.

L’huile essentielle de menthe poivrée quant à elle est parfaite pour calmer les nausées et dégager les voies respiratoires en cas d’encombrement. Elle est l’incontournable à avoir en cas de mauvais rhume hivernal.

Les huiles essentielles jouent aussi un rôle dans la purification de l’air pour faire disparaitre les bactéries, repousser certains nuisibles et donner une atmosphère apaisante et relaxante dans les maisons. Certaines ont des vertus antifongiques, antibactériennes et antiseptiques.

Par exemple l’huile essentielle de Tea Tree s’utilise comme désinfectant pour les plans de travail, les salles de bains, les toilettes… Pour désodoriser vos intérieurs vous pouvez vous munir d’un diffuseur électrique adapté, de bougies naturelles ou de galets parfumés... l’idéal pour une maison saine de manière naturelle !

3. Et chez Clémence & Vivien, où sont-elles ?

Nous avons décidé de profiter de toute la richesse que nous offre la nature et d’utiliser des ingrédients efficaces et sensoriels, comme le sont les huiles essentielles. Nos déodorants l’Herbacé, le Fleuri, le Poudré et le Sucré contiennent des poudres et des huiles essentielles qui ont le pouvoir de lutter contre les bactéries qui provoquent les mauvaises odeurs.

Nos savons à froid contiennent également des huiles essentielles. Dans le savon le Saint-Bernard vous trouverez de l’huile essentielle d’orange douce pour donner son parfum hespéridé tandis que dans le Gandhi, c’est de l’huile essentielle de patchouli pour un effet euphorisant en fin de journée !

Alors sur quels savons ou déodorants allez-vous jeter votre dévolu ? Parfum fleuri ou plus sucré ?