L’été, notre meilleure alliée est la protection solaire. Elle nous accompagne partout : dans la valise, le sac à dos, le panier de plage… Mais elle ne fait pas que nous suivre, puisque nous nous en appliquons à répétition toute la journée pour éviter les coups de soleil. Si celle-ci est très efficace, il ne faut pas moins en oublier de l’éliminer en fin de journée. Ici, nous vous expliquons ce qu’est une protection solaire et comment la nettoyer en fin de journée.

1- Qu’est-ce qu’une crème solaire ?

La protection solaire est un produit cosmétique sous forme de crème ou lotion qui a pour but de protéger la peau des effets indésirables du soleil et des ultraviolets (UV). Il y a 3 types d’UV :

- Les UVC : ils sont entièrement absorbés par la couche d’ozone et n’atteignent pas la surface de la Terre. Ils rendraient la vie impossible sur Terre car ils sont très dangereux pour l’homme, la faune et la flore.

- Les UVB : ils représentent 5% des UV reçus à la surface de la Terre. Ils pénètrent dans l’épiderme mais sont plus conséquents que les UVA. Ils activent la formation d’une nouvelle mélanine non présente dans notre peau et donnent le bronzage le plus durable. Ils sont responsables de la synthèse de vitamine D mais aussi des coups de soleil, réaction inflammatoire à la suite d’une forte exposition.

- Les UVA : ils représentent 95% des rayons UV qui atteignent la surface de la Terre. Ils pénètrent le derme de manière progressive. Ils activent la mélanine déjà présente mais petit à petit. Ce sont ces UV qui sont responsables du vieillissement cutané. Ils fabriquent des radicaux libres qui au fur et à mesure détruisent le collagène et les fibres élastiques. Ils provoquent également des rougeurs, des démangeaisons ainsi que les masques de grossesse.

Une protection solaire va protéger la peau des UVB ainsi que des UVA. Pour cela, elle est composée de filtres ultraviolets qui peuvent être de deux types :

- Chimique : ils sont d’origines synthétiques et ne sont pas actifs de suite mais au moment de l’exposition. Leur rôle est d’absorber les rayons au moment où les UV entrent en contact avec l’épiderme. Les molécules du filtre chimique entrent dans un état excité et transforment les rayons UV en chaleur puis redeviennent stables pour permettre un nouveau cycle de protection. Ainsi le filtre neutralise les radiations dangereuses pour la peau.

- Minéraux : ils sont constitués de micro-particules qui forment une couche protectrice sur la peau et reflètent les UV.

Les protections solaires vont ensuite se différencier par leur indice de protection solaire (IP), aussi connu sous le nom de facteur de protection solaire (FPS), ou sun protection factor (SPF). Cet indice est accompagné d’un nombre et c’est lui qui indique le niveau de protection. Il y a 4 niveaux de protection :

- Protection faible (de 6 à 10)

- Protection moyenne (de 15 à 25)

- Haute protection (de 30 à 50)

- Très haute protection (de 50 et +)

Chaque indice de protection solaire correspond à un pourcentage d’UVB bloquée. Un SPF 20 bloque 95% des UVB, un SPF 30 bloque 97% et un SPF 50 bloque 98%.

2- Quels sont les précautions d’emploi

Il est important de choisir une protection solaire adaptée. Cela commence par le phototype, plus la peau est claire plus elle doit être protégée car elle est plus sensible aux UV que les peaux foncées. Selon la saison, il est possible d’utiliser une protection solaire d’indice moyen mais sans pour autant la négliger car les UV continuent à traverser les nuages. En milieu de journée, entre 10h et 16h, les UV sont plus forts donc il est préférable d’appliquer un indice plus fort et de mettre un indice plus bas en fin de journée. Même si cela peut paraître contraignant, une application toutes les 2 heures est la garantie d’une protection efficace selon l’indice. Et surtout, on n’oublie pas les petites zones sensibles comme le dessus des pieds, les oreilles, le bout du nez… La protection solaire est indispensable mais pour maximiser la protection, on opte aussi pour le chapeau, lunettes de soleil, parasol… ????

3- Comment l’enlever ?

Après avoir appliqué et réappliqué sa protection solaire, le soir la peau est souvent grasse et il est temps de nettoyer son visage. Négliger cette étape ou le faire très rapidement et laisser toutes traces de produits peut boucher les pores et entrainer des irritations, des rougeurs ou des comédons.

Comme ce sont des produits prévus pour résister à la transpiration, il peut être difficile de les enlever avec un simple passage à l’eau. La protection solaire est un corps gras, alors qui dit corps gras dit démaquillage. Oui les protections solaires se démaquillent ! Il vaut mieux préférer les huiles démaquillantes pour dissoudre la protection et la faire partir avec l’eau de rinçage, car elles contiennent un tensioactif. Un tensioactif est une molécule qui permet à deux substances non miscibles de se mélanger entre elles. Si l'huile démaquillante ne contenait pas de molécule tensioactive, comme elle n'est pas miscible avec l'eau de rinçage, elle aurait tendance à rester sur le visage plutôt qu'à partir avec cette dernière. Comme les huiles démaquillantes pour la plupart, contiennent des molécules tensioactives, elles peuvent se rincer à l'eau ! Chez Clémence & Vivien, nous proposons une huile démaquillante qui se transforme en lait au contact de l’eau grâce au tensioactif, le polyglycéryl-4-oléate. C’est rapide et hyper pratique ! En plus pour satisfaire tous les goûts, elle est disponible sous 2 parfums : lait d’amande ou rose-muguet.