L’hydratation de la peau est un geste incontournable pour la garder belle et en bonne santé. On entend souvent que les huiles végétales sont d’excellents ingrédients hydratants pour prendre soin de sa peau au naturel. Mais leur utilisation seule ne permet pas d’hydrater directement la peau, on vous explique pourquoi juste ici.


1. Comment utiliser des huiles végétales sur une peau déshydratée ?

Lorsque votre peau est déshydratée, il faut simplement la… réhydrater ! Cela consiste, dans un premier temps à lui apporter de l’eau. Il faut ensuite maintenir cette eau dans l’épiderme en reformant le film hydrolipidique pour l’empêcher de s’évaporer. Les huiles végétales sont réputées pour être excellentes en terme d’hydratation de la peau. En effet, elles le sont. Mais attention, elles n’hydratent pas directement la peau ! Une huile nourrit l’épiderme, elle lui apporte du gras, mais c’est seulement l’eau (ou tout autre produit aqueux) qui hydrate la peau.


Voici donc la marche à suivre pour réhydrater votre peau en utilisant une huile végétale :
- Commencez par lui appliquer un produit aqueux, aux actifs hydratants comme la glycérine ou l’acide hyaluronique (celui-ci, on l’adore !) pour lui apporter une quantité suffisante en eau. On vous recommande notre sérum désaltérant à l’Acide Hyaluronique, formulé à base d’acide hyaluronique de haut et bas poids moléculaire pour une efficacité optimale. La présence d’eau florale de Rose de Damas permet aussi de revitaliser la peau.
- Ensuite, appliquez par-dessus une huile végétale pour apporter des lipides. Ils formeront un film protecteur à la surface de la peau qui empêchera l’évaporation de l’eau et maintiendra ainsi sa bonne hydratation. Vous pouvez choisir une huile végétale en fonction de votre type de peau pour une double efficacité. Il existe un très grand nombre d’huiles différentes, elles possèdent toutes des propriétés qui leur sont propres et sont ainsi adaptées à des types et à des problématiques de peau spécifiques (acné, rougeurs, sécheresse cutanée...). Dans l'idéal, optez pour une huile bio ! Chez Clémence & Vivien, nous avons développé, au sein de notre laboratoire, trois huiles de soins, et chacune est adaptée à un type de peau particulier. Vous pouvez ainsi retrouver notre huile de soin pour peaux mixtes, celle pour peaux sèches et enfin l’huile protectrice antioxydante. Une synergie d’huiles végétales et d’actifs qui traite efficacement vos problèmes cutanés, sans ingrédients superflus, 100% naturelle, bio et vegan !

 

2.  Zoom sur l’acide hyaluronique, l’actif numéro 1 pour hydrater la peau.

Depuis quelques années, l’acide hyaluronique (INCI : SODIUM HYALURONATE) est devenu l’actif star des produits cosmétiques. Il possède de nombreuses propriétés : hydratantes, lissantes et anti-âge.
Naturellement présent dans la peau, sa production est constante mais elle diminue au fil des années, et donc sa quantité aussi. Ce phénomène naturel entraîne l’apparition des premiers signes de l’âge tels que les rides, les ridules, ou encore la perte de tonicité. Capable d’absorber jusqu’à 1000 fois son poids en eau, l’acide hyaluronique est principalement employé en tant qu’ingrédient cosmétique pour réhydrater la peau, la lisser, la repulper et lui redonner de la souplesse. Il forme un tissu de soutien et comble les zones intercellulaires. Il existe trois molécules d’acide hyaluronique différentes, la plus petite étant celle qui pénètre le plus profondément dans le derme.


3. Mais au fait, qu’est-ce qu’une peau déshydratée ?

Par définition, une peau déshydratée manque d’hydratation, donc d’eau. La déshydratation cutanée est le signe d’une mauvaise régulation de l’eau dans la peau. Mais quel phénomène entraîne cette déshydratation ? Chez l’adulte, l’eau représente 70% du tissu cutané, dont 75% de cette eau est située
dans le derme, la couche profonde de la peau, et le reste dans l’épiderme. L’eau circule dans la peau en passant du derme à l’épiderme jusqu’à la couche cornée par un phénomène d’hydrorégulation. Ce phénomène est appelé la P.I.E (Perte Insensible en Eau). La couche cornée, couche protectrice de la peau située à la surface de l’épiderme, limite l’évaporation de l’eau à sa surface grâce à son film hydrolipidique. Or, quand cette couche cornée est altérée, il manque des lipides permettant la cohésion des cellules entre elles. Elle devient alors plus perméable et la P.I.E augmente : l’eau s’échappe de la peau et elle se déshydrate. Cette altération de la couche cornée peut être liée à différents facteurs externes (conditions climatiques, pollution, climatisation et chauffage, cosmétiques non adaptés…) et internes (stress, âge...). Tous les types de peau (normale, mixte, grasse, sèche) peuvent à un moment ou un autre subir une déshydratation. Et oui, elle n’est pas réservée qu’aux peaux sèches contrairement à ce qu’on pourrait croire ! Et la peau déshydratée n’est pas un type mais un état de peau. Si c’est votre cas, vous pouvez observer les symptômes suivant à la surface de votre visage ou de votre corps :
- Zones sèches et rugueuses
- Inconfort
- Squames
- Teint terne
- Manque de souplesse

Aussi, si vous ressentez des tiraillements et le besoin d’appliquer une bonne couche de crème pour plus de confort après la douche, c’est le signe d’une peau déshydratée. Globalement, ce sont les mêmes caractéristiques qu’une peau sèche, mais c’est un état de peau transitoire que vous pouvez facilement soigner avec des ingrédients et des produits de soins adaptés.