Raides, frisés ou bouclés, les cheveux ont une grande importance pour beaucoup. Ils sont le reflet de la santé et de la beauté et sont au cœur des préoccupations esthétiques des femmes et des hommes. Hormis les différences de couleurs et de formes, c’est un élément que trop peu de personnes connaissent. En réalité c’est une partie du corps très complexe qui nécessite quelques explications !

1. Le cheveu, à quoi ça ressemble ?

Le cheveu est un poil qui protège la tête et le cou des agressions externes telles que le soleil et le froid. Il se compose de deux éléments principaux : une racine et une tige.

La racine :

Partie non visible, c’est ici que le cheveu prend naissance. La racine se situe sous la peau dans un petit sac appelé follicule pileux. A l’extrémité de ce follicule, il y a le bulbe pileux. Celui-ci renferme la papille dermique qui est riche en vaisseaux sanguins. Ainsi les cellules peuvent se multiplier grâce aux apports en oxygène et nutriments transportés par les capillaires sanguins. Ceci permet la croissance et pousse du cheveu. Au-dessus du bulbe il y a la glande sébacée qui produit le sébum. A la base du follicule pileux se situe le muscle arrecteur, il se contracte selon la température et les émotions : c'est lui qui vous fait dresser les cheveux sur la tête ou avoir la chair de poule! 

La tige :

La tige est la partie visible du cheveu. Contrairement à la racine, elle n’est pas constituée de cellules vivantes. Cette partie du cheveu se constitue de trois couches :

  • Moelle : c’est la couche centrale de la tige. Elle contient des cellules sans noyau et ne joue aucun rôle particulier.
  • Cortex : il entoure la moelle et représente la couche la plus épaisse de la tige. Il se compose de kératine ce qui confère à la tige sa résistance et son élasticité. La mélanine y est également présente et donne la pigmentation du cheveu (cf. infra).
  • Cuticule : enfin la cuticule représente la couche protectrice qui entoure le cortex. Elle est entièrement kératinisée. Les cellules sont disposées en écailles et se superposent comme les tuiles d’un toit. Quand les écailles sont toutes imbriquées entre elles, le cheveu est lisse et brillant.

2. Comment le cheveu se renouvelle ?

Le cheveu naît, vit et meurt, c’est le cycle du cheveu. Tous les trois à cinq ans, c’est un nouveau cheveu sans que cela soit visible. Ce cycle s’effectue en trois phases : anagène, catagène et télogène.

La phase anagène : c'est la phase de croissance. Le cheveu naît dans le follicule pileux et pousse grâce à la forte division des cellules des racines. Il pousse d’environ 1mm tous les trois jours donc de 12 à 15cm chaque année. Cette phase dure entre deux et cinq ans et 85 % de la masse capillaire est dans cette phase.

La phase catagène : c’est une phase de transition qui dure deux à trois semaines. La pousse du cheveu est stoppée et le follicule se raccourcit. Il devient inactif et la papille folliculaire se sépare du bulbe. Seulement 1 % de la masse capillaire est dans cette phase.

La phase télogène : c’est la phase de repos. Le cheveu ne pousse plus et reste attaché au follicule pileux pendant trois mois environ. Il est détaché de la papille folliculaire et progresse vers l’extérieur lentement. Il tombe suite à la poussée d’un nouveau cheveu qui entre dans une phase anagène. Environ 14 % de la masse capillaire est dans cette phase.

3. Quels sont les couleurs et types de cheveu ?

La couleur des cheveux est liée à un pigment nommé mélanine. Il en existe deux types très différenciés : les eumélanines pour les teintes brunes à noires et les phéomélanines pour les teintes blondes à rousses. C’est le mélange en proportion variable qui donne la couleur, blonde, brune, noir, châtain ou rousse de nos cheveux. Quant aux cheveux blancs ils s’expliquent par la diminution du taux de mélanocytes, cellules fabriquant les mélanines.

En outre, les cheveux peuvent être classés en quatre typologies selon le classement d’Andre Walker :

  • Type 1 : les cheveux lisses et raides.
  • Type 2 : les cheveux ondulés. Les ondulations ont la forme d’un S allongé.
  • Type 3 : les cheveux bouclés à frisés. Les boucles ont aussi une forme de S mais large ou plus serrée.
  • Type 4 : les cheveux très frisés à crépus. Les boucles sont moins dessinées.