Les premiers signes d’une peau sensible sont les tiraillements, picotements, échauffements. Ce sont des sensations invisibles. Parfois, il arrive que des rougeurs apparaissent, accompagnées de petits vaisseaux sanguins visibles à l’œil nu. Nous vous expliquons ce que sont ces rougeurs et comment les prévenir.

1. Pourquoi ces rougeurs surviennent ?

Les rougeurs sont dues à des anomalies du système veineux du visage. Les facteurs de survenues sont les suivants :

  • L’exposition à des sources de chaleur, dont le soleil, qui augmente la température cutanée et majorent ainsi la dilatation des vaisseaux du derme
  • Les brusques passages du froid intense à la chaleur (chocs thermiques)
  • Les boissons et aliments chauds, alcool, épices … qui favorisent les flushes

2. Quels sont les types de rougeurs ?

Quand vous avez des rougeurs, tout se passe au niveau des vaisseaux sanguins. Elles sont dues à une dilatation excessive des veines du visage, au niveau du derme de la peau. On les appelle les capillaires sanguins. C’est par eux que la peau se nourrit en oxygène. Mais quand ils sont face à une agression extérieure, ils deviennent très sensibles et se dilatent. Si pour certain.e.s les rougeurs apparaissent de manière soudaine et disparaissent aussitôt, pour d’autres elles s’installent durablement. On parle alors de problème cutané comme l’érythrose, la couperose ou la rosacée. Ces trois types de problèmes sont les mêmes mais à des stades différents.

L’érythrose : c’est le premier degré de la rosacée. Cette dermatose est due à un ralentissement de la circulation sanguine dans les veines au niveau de la face, responsable au bout d’un certain temps de dilatations permanentes des vaisseaux capillaires veineux. L’érythrose se reconnaît par un rougissement soudain et passager du visage, appelés flushes. Puis à terme ces plaques rouges deviennent permanentes et se localisent sur les joues et les ailes du nez.

La couperose : c’est une érythrose localisée au niveau des pommettes, des joues et des ailes du nez, sur laquelle sont apparues des stries très fines rougeâtres qui dessinent à la surface de la peau des trainées parallèles. Elles traduisent des dilatations permanentes des petits vaisseaux du derme, dont le trajet devient visible à l’œil nu. Selon l’âge, le type de peau, la température ou les changements de température, les vaisseaux varient de taille et la couleur va du rouge vif au violet bleuâtre.

La rosacée : c’est une dermatose qui se manifeste par une couperose sur laquelle se greffent par poussées, des lésions inflammatoires. Elle se localise sur le nez, les joues, le front et le menton.

3. Comment atténuer ces rougeurs ?

Pour lutter contre ces rougeurs et boutons inflammés commencez par utiliser des soins contenant des actifs anti-rougeurs booster de la micro-circulation. Par exemple, l’arnica est riche en flavonoïdes, des actifs qui permettent de fluidifier la circulation sanguine et éviter la dilatation excessive des petites veines superficielles du visage. Elle a pour avantage de renforcer la solidité et résistance des parois veineuses pour éviter l’apparition des rougeurs. L’huile de carthame est aussi très efficace pour une meilleure circulation sanguine.

Ensuite, protégez votre peau avec des soins adaptés aux peaux sensibles et réactives qui les ménagent des agressions extérieures. Les huiles végétales de jojoba et de chanvre sont des huiles très protectrices qui renforcent la barrière cutanée. Notre Huile de soin anti-rougeurs contient toutes ces propriétés. A la fois apaisante et réconfortante, elle limite les rougeurs et protège la peau de son environnement.

En plus des soins que vous choisissez, optez pour des gestes doux et non irritants pour la peau, pas besoin de frotter 15 secondes votre peau pour faire pénétrer les produits. Un simple mouvement d’effleurement et de pression suffira ????